Hier soir, 2 séances de ciné et 2 films bien différents, l'un romantique, l'autre terrifiant...

PS : I love You

PSSynopsis : Holly et Jerry sont un couple amoureux menant une vie parfaite. A la suite de la mort soudaine de Jerry, Holly sombre dans une dépression. C'est alors qu'elle reçoit une lettre, la première d'une série de dix, rédigées par Jerry avant sa mort. Ces lettres, agencées tel un jeu de piste, lui donnent des instructions de choses à faire pour, à terme, tourner la page et enfin réapprendre à vivre.

Mon avis : un film qui n'a rien à voir avec le livre dont il est tiré... mis à part quelques anecdotes... des bons moments, une Lisa Kudrow égale à elle-même avec une technique de drague assez marrante...donc un film  très sympa... et puis que de beaux mecs...En tout cas vu les beaux paysages irlandais, je pense aller en Irlande un de ces 4...


Cloverfield

cloverfieldSynopsis : New York - Une quarantaine de ses amis et relations ont organisé chez Rob une fête en l'honneur de son départ pour le Japon. Parmi eux, Hub, vidéaste d'un soir, chargé d'immortaliser l'événement. La "party" bat son plein lorsqu'une violente secousse ébranle soudain l'immeuble. Les invités se précipitent dans la rue où une foule inquiète s'est rassemblée en quelques instants. Une ombre immense se profile dans le ciel, un grondement sourd se fait entendre... et la tête de la Statue de la Liberté s'effondre brutalement sur la chaussée. L'attaque du siècle vient de commencer. Au petit matin, Manhattan ne sera plus qu'un champ de ruines...

Mon avis : Enfin un film où il n'y a pas de Bruce Willis, de Will Smith ou de Sylvester Stalone qui libèrent l'Amérique de la méchante bébéte qui s'attaque à la Grosse Pomme... Ceci dit, je n'ai pas compris grand chose au film mis à part que la bêbête produit des petites bêbêtes et que New York est un veritable champ de bataille... mais rien ne nous dit si les armées américaines arrivent à triompher de la bestiole qui ressemble à rien... des scènes et des effets spéciaux bien impressionnants...un manière de filmer comme si vous filmiez un film vous même donc inutile de dire qu'on a un peu mal au coeur au bout d'un moment...mais bon le film ne restera pas dans les annales mis à part la tête de la statue de la liberté qui se retrouve dans une rue de NY...